Infos

Iraq : De nouvelles manifestations éclatent dans la ville de Sadr

2019-10-10

De nouvelles manifestations nocturnes ont éclaté dans les rues de la ville de Sadr, Bagdad, alors que le reste des régions du pays sont revenues au calme après une semaine tourmentée. L’agence de presse Reuters a rapporté, en citant des sources policières, que les forces de l’ordre ont arrêté des protestataires dans les régions de l'est et du nord de la capitale à l’aide des photos prises lors des mouvements.

La police a indiqué que les manifestants ont brûlé des pneus devant le siège du Conseil municipal et celui du Tribunal de la ville et que des coups de feu ont été tirés contre les forces de l’ordre. De leur côté, les protestataires ont affirmé qu’ils ont été victimes de grandes violences policières durant toute la semaine précédente.

Rappelons que le Haut-commissariat iraquien des droits de l'Homme a indiqué qu’environ 800 personnes ont été arrêtées la semaine dernière et que 500 d’entre elles ont été relâchées. Pour sa part, Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain aux Affaires étrangères, a dénoncé la violence sanguinaire survenue en Iraq et a appelé le gouvernement à contrôler ces violences. Dans un communiqué, le secrétariat d’Etat américain aux Affaires étrangères a indiqué que Mike Pompeo a téléphoné au Premier ministre iraquien pour l’appeler à respecter les droits de l’Homme et a enquêté sur les incidents sanguinaires de la semaine dernière.